28 janvier 2019

Une obscure histoire de saucisson

Peut-on saucissonner l'oeuvre "publique" d'un individu et n'en retenir que ce qui nous intéresse? Ou pire, que ce qui nous arrange? Alors évidemment, on peut. Mais cela est-il intellectuellement honnête? L'autre soir chez moi un certain nombre de mes convives -dont mes parents- se sont mis à regretter (et même à me reprocher!) que la photo de Monica toute nue ne soit plus accrochée au mur dans mon salon. C'était une photo assez simple, de face, toute seule, et sans contorsionnement excessif du corps. Bref, c'était certes un aspect de... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2019

Grown ups: what you say is what you get

J'essaie désormais -dans la mesure du possible- de ne pas chercher à sur-interpréter ce que l'on me raconte. Évidemment, pas lorqu'il s'agit d'un discours officiel ou d'une information diffusée par les média, mais dans mes échanges de la vraie vie de personne à personne. Je pars du principe que si quelqu'un veut me dire quelque chose, il peut me le dire, et si pour une raison x ou y il fait le choix de ne pas dire un truc, ou de me le dire d'une manière plutôt que d'une autre, et bien il est libre de ses choix et je n'ai pas à essayer... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2019

La vérité est ailleurs

J'individualise tout. Ça ne permet pas de tout expliquer dans la vie, mais c'est selon moi utile pour contrebalancer l'approche globalisante et catégorisante généralisée des comportements humains à laquelle on est exposé la plupart du temps. Ce qui fait que souvent, oui, j'ignore volontairement le contexte, le milieu. Je prends les Humains au pied de la lettre: vous vous considérez comme des individus supérieurs (aux autres espèces connues) dotés de libre-arbitre, et bien ok pour moi, on part là-dessus. Je nie la réalité des... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 13:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2019

La bifle ne fait pas le moine

Lorsque je décide d'écrire quelque chose ayant vocation à être rendu public je prends garde de bien identifier l'état dans lequel je me trouve à ce moment là. On pense ici bien entendu au fait d'avoir bu de l'alcool ou pas, mais il faut également se méfier de l'"état sexuel" dans lequel on est et qui peut conduire à avoir une vision du monde assez différente de celle que l'on a lorsqu'on vient simplement de boire un lait fraise (même avec une touche de whisky). Car lorsque je me trouve stimulé du bas ventre -peu importe comment- à un... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2019

This is the real deal

J'ai la reconnaissance et l'affection (notamment intellectuelle(s)) de mon être vivant préféré. Il s'agit de ne surtout pas le banaliser. Banaliser le fait de boire des whiskies à 200€, ok; banaliser le fait de rouler dans un magnifique fourgon, sure; banaliser l'accès à des filles toutes nues en deux clics, all good; mais banaliser une interaction privilégiée avec quelqu'un qu'on estime au plus haut point, et ce depuis le premier instant où on l'a vu, non!En même temps, je ne crains pas vraiment que ça arrive. Car cela (la... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2019

Passe-droits et petits arrangements

Il y a quelques années, Florence Welch (du groupe Florence and The Machine) s'était mise toute nue -plus ou moins toute nue, certes- dans quelques uns de ses clips. Et c'était passé comme une lettre à La Poste. Personne ne s'était mis à baver, personne n'avait hurlé. Bref, c'était du tout nu parfaitement articulé et adapté à la situation. Du tout nu "artistique" diraient certains.Je pense d'ailleurs pouvoir dire que je partage cela avec Florence Welch: quand moi je me mets tout nu, tout le monde comprend la démarche, et personne ne... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2019

About time

-La démocratie n'engage que ceux qui y participent. Les autres la tolèrent (moi), ou pas (les terroristes islamistes). Mais tout ça reste un positionnement personnel relatif à un système parmi d'autres.-On entend parmi les gilets jaunes essentiellement des gens qui à aucun moment ne donnent le sentiment d'endosser la responsabilité de quoi que ce soit dans leur vie. Tout est de la faute des autres. C'est problématique. -On rigole avec mon "ego", mais c'est bien grâce à lui que jamais je ne me sens victime de quelque "élite" que ce... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]