Dans le spot de pub à propos du livre "Fief" lauréat du Prix du Livre Inter qui passe ces jours-ci sur France Inter un des intervenants (dont la voix semble plutôt jeune) finit par dire à propos du dit-bouquin "enfin un livre qui parle de nous", sous entendant (dans le ton) que les auteurs à travers les âges et le monde n'ont jusque là pas fait assez d'efforts pour parler d'eux (eux -nous- étant "des jeunes", je pense; mais c'est très vague). What?! Mais mais mais... Les gens qui écrivent des livres, ils écrivent ce qu'ils veulent puisque ce sont eux qui les écrivent! Nulle part il est dit qu'idéalement il faudrait aborder certains sujets plutôt que d'autres (sauf dans la tête des gens qui veulent vendre beaucoup). Et si t'es pas content de ce qu'ils écrivent, bah t'as qu'à les écrire toi-même les bouquins crétin! Comment peut-on reprocher à d'autres de ne pas faire ce que soi-même on ne fait pas? Et je m'en fous que tu n'aies que 17 ans Théo!

Et le pire, c'est évidemment que les personnes qui ont décidé de mettre ça dans la pub pensent que c'est un bon argument promotionnel. Et d'ailleurs, ça l'est peut-être. Alors que c'est complètement stupide. Mais ça joue sur le fameux besoin qu'ont les humains de se sentir représentés et traités comme quelqu'un/quelque chose d'important dont je parlais il y a quelques jours. On n'en sortira pas, c'est dead.

jeuneJeune voulant qu'on parle de lui. Et je suis sûr que c'est le genre de mec qui signe le pétitions pour dire que l'épreuve de math du bac était trop difficile... Bah oui, parce que sa copine elle est prof de français, et pas prof de math.