J'ai cru pendant un moment que la difficulté qu'il y a à faire vivre des gens ensemble dans un même espace venait de la jalousie des uns envers les autres et de la propension qu'avait l'Humain à s'occuper de ce qui ne le regardait pas forcément. Tout ceci est vrai. Mais en réalité, ce n'est pas le noeud du problème. C'est déjà une conséquence d'une autre caractéristique de l'Homme: celle consistant à penser qu'on est important, que ce soit individuellement, ou en tant que communauté constituée autour de points plus ou moins communs partagés par différents individus (manger du couscous, aimer la pétanque, avoir le bout du zgeg coupé...). C'est juste pour ça que c'est compliqué. Parce que certains veulent solidifier leur position pour assurer l'avenir des leurs. Souvent au détriment d'autres moins bien organisés, moins nombreux, désavantagés sur le moment par un élément extérieur... Mais chacun croyant qu'il est essentiel à la vie, nécessairement des tensions apparaissent. Les mecs s'inventent des idéologies, puis s'affrontent sur la base de celles-ci. Tout le monde croit avoir raison. C'est le bordel.

Pourtant, tout ça c'est du flan. Par exemple, rendre efficace la vie des gens, c'est en soi totalement absurde. Ça n'a à être efficace ou pas. On peut s'attendre à ce que tu sois efficace dans un truc que tu choisis de faire et dans lequel tu t'engages vis à vis des autres: un boulot, ou un match de basket. Mais puisque vivre, tu l'as pas choisi, et bien on s'en fout de l'efficacité. Tu veux vivre de tarte-tatin en glandant rien? Go for it.
D'autre part, rien n'est a priori interdit, ou inamovible. La démocratie, c'est relatif. La pédophilie, ça n'existe que parce que maintenant des gens vivent vieux. Avant, quand -en moyenne- tu mourrais à 20 ans tué par un mammouth, c'était pas une question. Si les Humains n'avaient pas existé, personne ne s'en serait rendu compte. CHILL OUT GUYS!

Et puis chercher des responsables et des victimes, c'est brasser de l'air. Tout le monde est responsable de tout dès lors qu'on décide de perpétuer l'espèce en ayant des enfants (à moins d'être certain de parvenir à en faire un super humain, genre... Jésus, je sais pas). Si tu gagnes 1$ par jour, que tu fais 6 enfants, et que tu vis à un endroit où 1$ par jour c'est pas assez, et bien la situation de merde de tes enfants, it's on you.
D'ailleurs -au passage- Hitler n'a pas eu d'enfants... Ne lui aurait-on donc pas fait un mauvais procès quelque part?!

La seule valeur crédible qui circule çà et là, c'est de "ne pas imposer à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on t'impose". Mais c'est pas du tout ce qui guide la vie des gens. Pas du tout du tout. Les gens kiffent la prison; pour les autres. Il n'y a donc aucun moyen d'harmoniser la vie des plus de 7 milliards d'Humains vivant sur Terre. C'est intrinsèquement impossible pour l'espèce. Point blank, end of story.

universe is just fine"Bon alors c'est quoi le projet? Mom, Dad? Un Samsung Galaxy?! A acheter ou à fabriquer?"