-Leïla Slimani est -de ce que je perçois d'elle- probablement la femme "connue" que je préfère. Et peut-être même ma deuxième femme préférée toutes catégories confondues.

-Quand on pense que si l'inventeur de la biscotte avait eu la même équipe marketing que l'inventeur du macaron, aujourd'hui tout le monde serait là "putain, les biscottes, c'est exceptionnel" et on apporterait ça comme cadeau quand on est invité quelque part.

-En revanche c'est bel et bien la même équipe que celle des macarons qui s'est occupé de la promo du groupe "Fauve", il n'y a pas d'autre explication possible.

-Mon fourgon, c'est comme ma bite. Je le trimballe tous les jours avec moi, mais je ne pense pas en permanence à sa fonction la plus fun (pouvoir dormir dedans en ce qui concerne le fourgon). Celle-ci est généralement totalement détachée de l'usage quotidien. Quand je vais au boulot je ne me dis pas "hey, cool, si je veux je peux m'arrêter en route pour pioncer". De la même manière que quand je vais pisser, ou même surtout quand je fais tout autre chose, je ne me dis pas "quand on pense que j'ai à ma disposition de quoi casser des portes..." (cf. Guillermo Guiz). Je reste cependant assez sensible à diverses stimulations pouvant surgir à tout moment. Comme un spot avec un beau paysage, ou un bout de sein.
Et par contre quand je m'en sers (l'usage est libre), c'est un autre monde. Pourtant -donc- physiquement attaché au quotidien.

escroquerie biscotteDans le monde de la biscotte, c'est pas la grande forme. On vient en effet d'apprendre que l'ensemble des sociologues ainsi qu'une bonne partie des économistes (mais également quelqu'un comme Christophe Barbier) avaient TOUS bénéficié de l'expertise de l'équipe de com des macarons sans que l'on sache pourquoi. Son influence serait d'ailleurs même traçable jusqu'à l'Elysée.