Je n'ai pas d'ambition professionnelle au-delà de celle consistant à faire correctement ce que mon contrat m'engage à faire.
Je ne "cherche" (ouaf!) pas de femme.
Je ne veux pas d'enfants. Qui suis-je pour imposer la vie à quelqu'un?! C'est une responsabilité que refuse(rait) totalement de prendre.
Je n'attends rien de personne, sauf de Steph Curry (qu'il rentre des threes).
J'ai un blog dont certains articles ne sont lus que par quatre ou cinq personnes. Et ça fait dix ans que ça dure.
Si la vie n'existait pas (sur la Terre, ou ailleurs), ça n'aurait aucune conséquence sur rien. La vie n'est pas utile à quoi que ce soit. Bref, tout le monde ne sert à rien.
Comme le dit Guillermo Guiz -et je ne suis pas très branché citations, donc attention- "on va tous mourir, donc rien n'est vraiment grave".

Et là vous vous dites que "qui suis-je pour imposer la vie à quelqu'un?" et "rien n'est vraiment grave" c'est quand même un peu contradictoire. Et c'est vrai. Mais on s'en fout.

make nihilism great againAprès, si on commence à réussir à voyager dans le temps à travers l'univers et des dimensions parallèles, je suis prêt à renier tout ce que je viens de dire. Aucune idéologie chez moi.