De nos jours, tout peut virer à la "polémique" en un rien de temps. Des polémiques à la con hein, des trucs dont personne ne parlera plus 3 trois jours plus tard, mais quand même. Par exemple, là ce week-end, Antoine Griezmann qui se déguise en Harlem Globetrotter, boum!, polémique.

grizouLe mec n'est pas raciste, il adore le basket, mais ça ne compte pas: se maquiller pour avoir la peau noire, ça fait hurler certains. Et oui, je sais, il fut un temps où des spectacles avec des blancs déguisés en noirs étaient clairement racistes... mais... bah là c'est pas la même chose quoi. Contexte différent, intentions différentes, personnes différentes: vous savez, toutes ces choses qui servent à interpréter ce à quoi on a affaire au moment où ça se présente devant nous et qui nous permettent de continuer à vivre tranquillement après en avoir pris la mesure.

Bref, du coup moi, je commence à être vexé. Parce que rien de ce que je raconte ne provoque jamais de polémique. What do you want?! Que je me peigne la bite en noir? Bah non, même là ça ne créerait pas de polémique! Tout le monde n'y verrait que du feu.

ps: attention, j'y tiens (et je pense que vous le savez), je ne dis surtout pas que "de nos jours, on ne peut plus rien dire". Ce n'est pas parce que ça crée une polémique qu'on ne peut pas le dire, évidemment. Mieux vaut une polémique de merde qu'une auto-censure débile.