14 juin 2017

A genuine tear for the champs

Hier, j'ai pleuré (pas à gros sanglots, mais à gorge nouée et oeil mouillé quand même) lors de la victoire des Golden State Warriors en finale de la NBA. Tout simplement parce que j'ai dû voir près de 195 des 205 matchs qu'ils ont joué ces deux dernières saisons (I shit you not). Les Warriors, je les vois beaucoup beaucoup plus souvent que ma famille ou que mes amis (dont aucun n'a d'ailleurs jamais été foutu de gagner un titre NBA d'ailleurs... losers). Ce sont les gens les plus proches de moi. Stephen Curry, je suis tellement... [Lire la suite]
Posté par Dirty Louisa à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]